dimanche 31 janvier 2016

Aux origines des Chroniques des Territoires 7

Nous terminons ce petit tour souvenir, par mon héroïne préférée. Elle sera, avec Rorhak du Marteau, le personnage le plus important des romans. Le tome 3 lui est dédié. Ici, sous les pinceaux de Marylène, nous la découvrons adulte, le livre des Origines entre ses mains.
Je tiens encore une fois à remercier celui qui m’a aidé à retrouver Marylène (Alexandre L.). Merci surtout à Marylène pour la permission de publier. Je renouvèle aussi mes remerciements de 1998 quand elle m’a donné les illustrations. Si jamais tu viens à lire les livres, n’hésite pas à me donner ta vision illustrée des personnages !

samedi 23 janvier 2016

Aux origines des Chroniques des Territoires 6

Un personnage qui a évolué depuis le scénario de départ, au point de ne plus ressembler à cet illustration. A l'origine, il s'agissait d'une tueuse. Sa mission était de mettre fin aux jours d'Arstène la comtesse des Rives. Au final, son nom est resté mais son rôle non. Voici tout de même Daymon, dite "Deux Dagues", meurtrière impitoyable aux ordres d'un commanditaire inconnu. Marylène lui a donné un côté coquin qui sied bien au personnage.

dimanche 17 janvier 2016

Aux origines des Chroniques des Territoires 5

Personnage qui n’apparaîtra que dans le tome 3. Je ne peux donc pas vous en dire beaucoup. A l’origine, elle faisait partie d’un peuple installé récemment sur les Territoires. Dans le tome 3, son peuple, les Digans, est ancré depuis son origine sur la terre des Empires. Ne vous fiez pas à sa tenue, c’est une redoutable guerrière.
Marylène a dessiné un arbre dans le fond et une fleur dans sa main. C’est un trait que j’ai gardé. Elle aime les fleurs, prend soin des arbres… Notez le carquois qui dépasse dans le dos et vous connaîtrez son arme de prédilection.

dimanche 10 janvier 2016

Aux origines des Chroniques des Territoires 4

Aujourd’hui, un des personnages central du roman. Au début, il était le narrateur de cette aventure. J’ai gardé ce côté « conteur » dans le premier tome, Marl le Chevrier. Vous pouvez voir son nom apparaître à la toute fin du roman. Dans le tome 2, Rorhak du Marteau, il fait vraiment son entrée. Le voici à seize ans, dans sa tenue traditionnelle. C’est une enfant de la Caravane d’Arcy, une des nombreuses caravane du peuple des Perdus. Les Caravaniers comme ils se nomment – les Perdus, comme les nomment les habitants des Territoires – sont des nomades. Ils descendent des enfants sauvés par Arstène la comtesse des Rives et le Pat Nandel.
Dans cette illustration, j’aime le côté mystérieux que Marylène a donné au personnage. Les couleurs aussi, qui vont avec son caractère.

dimanche 3 janvier 2016

Aux origines des Chroniques des Territoires 3

Cette semaine, c’est un personnage qui n’existe plus tel quel dans l’univers des Chroniques des Territoires. Au début, il s’agissait de l’héroïne principale. Dans les romans, elle devient un personnage totalement différent dans le caractère et dans son parcours. Elle reste cependant avec le même physique.