dimanche 27 décembre 2015

Aux origines des Chroniques des Territoires 2

Cette semaine, je vous invite a regarder la deuxième illustration de Marylène. Il s’agit d’un personnage central de l’univers des Chroniques des Territoires. Les tatouages étaient une caractéristique de son peuple que j’ai décidé par la suite de ne plus appliquer. De même au début il portait une épée, arme qu’il abandonnera au profit d’un marteau. Il est ici adulte, avec sa fameuse barbe.

dimanche 20 décembre 2015

Aux origines des Chroniques des Territoires

Aux origines des Chroniques des Territoires, il y avait un scénario de jeu de rôle que j'avais commencé à faire jouer à deux groupes d'amis. Parmi eux, il y avait Marylène. Elle avait un sacré coup de crayon. C'est tout naturellement qu'un jour, elle est venue avec sept feuilles A3. Des illustrations réalisées à la peinture des principaux personnages du scénario qui quelques années plus tard allait devenir un roman.
J'aime beaucoup le travail de Marylène. Je conserve toujours avec beaucoup de soin les sept illustrations. Quand j'écris, elles sont là, pas loin et souvent je les regarde à la recherche d'inspiration. Elle a réussi le tour de force de mettre un visage sur mes créations d'alors.
Nous nous sommes perdus de vue. Il y a peu, j'ai réussi à entrer en contact avec elle. Sa permission en poche, j'ai le grand plaisir de pouvoir vous montrer les illustrations. Une par semaine. Je ne donne pas les noms des personnages, pour ne pas trop dévoiler de choses sur les tomes à venir.

Marylène, merci encore !

Illustration 1 :

dimanche 6 décembre 2015

Nouvelle : Aliate

La deuxième nouvelle se déroulant dans le monde des Territoires est terminée. Sauf qu'après relecture, deux mois après son achèvement, je n'en suis pas du tout satisfait. Bien au contraire.

Le point de départ de la première version était l'arrivée de Marl sur l'île où réside Aliate. Le lecteur suivait donc les pensées de Marl. Or, Aliate est bien le personnage principal de la nouvelle, pas Marl. J'ai donc décidé de reprendre l'ensemble. Je ne vais garder que la trame et peut-être quelques paragraphes. Dans cette nouvelle version, je vais m'attarder à présenter cette enfant dont le rôle est tout de même important dans l'univers développé.

L'occasion est belle aussi pour travailler le style. Autant le premier tome avait un style tranché, presque à la serpe, autant je souhaite, avec mon éditeur, aller vers un style plus harmonieux. L'évolution du style va commencer à se faire sentir dans le tome 2, à paraître. Son évolution sera, je l'espère, encore plus marqué dans le tome 3. C'est une écriture qui va suivre l'évolution du lecteur mais aussi celui de l'univers. Dans Marl le Chevrier, je présentais un monde, posais un décor, une trame. Dans Rorhak du Marteau, l'histoire commence réellement pour se poursuivre dans les futurs ouvrages. Du coup l'intrigue devient plus complexe, de nouveaux personnages apparaissent... Le style doit refléter ce foisonnement.

Pour en revenir à la nouvelle Aliate, je vais commencer par dessiner l'héroïne afin de m'en faire une idée bien précise. J'espère que vous pourrez la lire courant février.

samedi 31 octobre 2015

Cartographie des Territoires

Une ou des cartes viendront compléter le tome 2, Rorhak du Marteau. Je vous montre des extraits du document d'essai.

On part de mon croquis :


Pour ensuite passer par le travail des Frères Géladal et Picaglaz, deux Archivistes du comté de Val.


Enfin, une mise en couleur.

Rendez-vous au prochain article pour en voir un peu plus !

mardi 13 octobre 2015

Des nouvelles du Tome 2 : Rorhak du Marteau

J'attaque les dernières corrections sur le texte après le retour de ma relectrice. Il va partir dans la foulée chez l'éditeur, RroyzZ Editions.

Le Glossaire progresse. Je voulais mettre un petit résumé de chaque personnage, mais cela va demander beaucoup de pages. J'opte donc pour juste quelques mots de présentation.

La grande nouvelle, c'est la présence d'une carte du monde et des Territoires ! Je vous montre bientôt un petit extrait du travail en cours. Ce sont deux frangins dont j'aime beaucoup le travail et l'esprit qui planchent dessus. J'ai le brouillon devant les yeux, il est déjà d'une grande qualité ! Dans un prochain article, je vous en parle !

Pour finir, la semaine prochaine j'attaque le canevas du tome 3 qui pour le moment, commencera au même moment dans la chronologie que le tome 2, mais en d'autres lieux.

dimanche 11 octobre 2015

vendredi 9 octobre 2015

Passage surprise à la TV !

Petit passage surprise à la télévision en arrière-plan... Celui avec les tifs : l'auteur du livre exposé, et le tondu à côté : l'illustrateur de la couverture.


dimanche 4 octobre 2015

Des nouvelles du tome 2 : Rorhak du Marteau

Rorhak du Marteau sera le titre du tome 2.

Je travaille sur le quatrième de couverture.

Vous trouverez dans ce tome 2 :
-Une carte des Territoires et donc de l'Archipel, où se déroulera l'essentiel de l'histoire.
-Un glossaire des noms, qui sera le bienvenu je pense. Il présentera en une ligne le personnage. On y trouvera ceux du tome 1 et du tome 2. Glossaire qui s'enrichira dans les autres tomes.

La relecture orthographique est presque terminée.

Du côté de la couverture, l'illustrateur Nikus Tim's est en train de faire les recherches. Cela s'annonce vraiment très bien.

Aliate, la nouvelle gratuite qui vous fera patienter jusqu'en Mars est en réécriture. Quelques changements ici et là. Ajout de quelques paragraphes supplémentaires.

mercredi 23 septembre 2015

En dédicace !

Avec l'illustrateur Nikus Tim's nous seront aux Automn'Halles de Sète pour dédicacer la nouvelle édition de Marl le Chevrier.
Nous n'avons que 20 exemplaires !
 (Merci à DiDat pour la bannière )
banFL








samedi 19 septembre 2015

Chroniques des Territoires : Tome 2

Quelques nouvelles !

Le tome 2 vient de revenir de chez mon script-doctor ! Commence donc maintenant la dernière ligne droite. Il me faut relire le texte, à voix haute, et le retravailler. Il partira ensuite chez ma correctrice orthographe-grammaire-syntaxe... Le livre devrait sortir au mois de Mars. Je n'ai pas encore décidé pour le titre... Je n'ai pas vraiment d'idée.

Je prépare aussi une nouvelle gratuite qui sera centrée sur le personnage d'Aliate. Il s'agit d'une nouvelle commandée par un lecteur ! Un grand merci à lui.

samedi 12 septembre 2015

Nikus Tim's - Croquis et Illustrations du moment










L'illustrateur Nikus Tim's se prépare pour les dédicaces au salon de Sète, les Hautomnales. Venez nombreux les 26 et 27 Septembre 2015 !

El illustrador Nikus Tim's se prepara para los autografos que dibujara sobre el libro Marl, los 26 y 27 de septiembre 2015 en el festival de libros en la ciudad de Sète.

mercredi 26 août 2015

Article autour de Marl le Chevrier

Bonjour à tous,
Un article autour de Marl le Chevrier, que vous pouvez lire sur le site P.L.T. News. Un grand merci à Marion Spataro. Une rencontre très intéressante et agréable. Une première pour ma part. Merci Marion ! Un grand professionnalisme dans l'écoute, dans le questionnement et dans la préparation de l'entrevue.

mardi 25 août 2015

Petite vidéo de présentation de Marl le Chevrier

Merci à Naamlock qui a réalisé cette vidéo de présentation du tome 1 des Chroniques des Territoires, Marl le Chevrier.


dimanche 23 août 2015

Le Tome 2 en relecture

Bonjour à tous !

Le tome 2 est maintenant entre les mains de Nicolas J., alias Nicodren, mon "script doctor" officiel.

En quoi consiste son travail ?

Nicolas va lire d'un seul trait le manuscrit. Ensuite, il va l'annoter en mettant en évidence les incohérences, s'il y en a. Il posera aussi beaucoup de questions afin d'éclaircir pour le lecteur tel ou tel aspect qui pour moi sont clairs, mais qui pour le lecteur ne le sont pas forcément. Il fera aussi un travail sur le style. Il se peut que par moment le style change soit à cause de ma fatigue, soit à cause de mon étourderie. Rien ne lui échappe. Nicolas donne aussi des conseils sur, par exemple, un chapitre trop faible, ou trop rapide. Il donne des pistes qui vont grandement améliorer le livre.
Son travail est essentiel. Il doit se faire en toute franchise, quitte à être très direct. J'aime cette franchise. Elle permet un travail efficace, de précision sur l'oeuvre. Je livre à Nicolas une pierre brute. Avec ses conseils, c'est une pierre taillée que nous rendons à l'éditeur qui aura le dernier mot pour savoir si la qualité est atteinte pour l'édition.
Merci d'avance à Nicolas, qui pendant les mois à venir va se pencher sur ce tome 2.

dimanche 2 août 2015

Des nouvelles du Tome 2 et une nouvelle édtion du Tome 1.

Le tome 2 est donc terminé. Enfin, le premier jet. J'en suis déjà à la deuxième relecture. Constat :
- Il me faut rajouter entre 4 à 5 chapitres pour assurer une meilleure transition.
-Surtout, les retours du tome 1 que j'ai pu avoir m'orientent vers l’apparition des héros de "Marl le Chevrier". Ils sont donc bien là, certains au premier plan, d'autres en fond.  Il a donc fallut revoir l'entière structure du roman. A la base, je voulais centrer le livre sur un jeune Hache. Ce sera encore le cas, mais les héros de Marl ont décidé qu'ils seraient là ! Je ne peux pas vous en dire plus, au risque de dévoiler aux futurs lecteurs du Tome 1 des détails qui nuiront à la découverte du livre.

Je pense que d'ici quelques semaines le Tome 2 va partir chez mon relecteur officiel. Nous sommes donc en bonne route pour une publication en février-mars-avril.

Autre grande nouvelle, Emmanuel Millet, mon éditeur m'a annoncé qu'une nouvelle édition de Marl le Chevrier devrait voir le jour ! La nouvelle Leinad y prendrait place. Je vais tenter d'y intégrer un glossaire des personnages. La nouveauté de cette édition, c'est surtout la couverture qui va changer ! Oui ! Nikus Tim's proposera une nouvelle couverture. Il travaille en ce moment aussi sur la couverture du tome 2 et sur un projet dont je ne vous parle pas encore mais qui rend l'auteur que je suis fou de joie ! Un grand merci à l'éditeur qui fait vivre cet univers avec la même passion que j'éprouve en l'écrivant.

Les lecteurs qui étaient au salon de La Fouillade ont été les premiers à voir la nouvelle couverture, mais en noir et blanc. Elle sera en couleur, bien sûr.
logo+le+schroniques+des+territoires

mardi 28 juillet 2015

Quelques retours sur la nouvelle Leinad



logo+le+schroniques+des+territoires
J'ai eu quelques retours sur la nouvelle. Je vous en livre ici le contenu : On commence par Nicolas Villain sur son site. Je vous donne le lien pour pouvoir la lire. Merci à lui !


 Ensuite, Jeb, qui avait déjà critiqué le roman "Marl le Chevrier" :
 "J'ai lu et j'ai bien aimé. Quoique j'apprécie le style frénétique du roman, j'ai aimé aussi qu'ici ce soit plus mesuré - en comparaison, c'est presque méditatif (bon, y a du combat quand même) ! Mais j'ai retrouvé l'atmosphère du roman, on sent de quelle manière s'annoncent des éléments qui vont enrichir l'univers. On attend donc la suite avec impatience, même s'il faut prendre nécessairement son mal en patience dans le cadre d'un univers qui se met en place progressivement par une multitude de biais différents (romans, nouvelles, etc.) Je me demande seulement si la nouvelle peut avoir le même intérêt pour quelqu'un qui n'a pas lu le roman et ne peut pas intégrer la nouvelle dans un contexte. Tu es exigeant avec tes lecteurs : il faut qu'ils lisent tout. Mais, si tu continues à enrichir ainsi ton monde par touches successives, ça deviendra en fin de parcours impressionnant. Sinon, je confirme : le glossaire des lieux et des dynasties va vite s'avérer indispensable ! "


Bob : "Je t'avoue que je ne maîtrise pas encore ton univers, et que j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver mais ça se lit bien, c'est dynamique, on se met rapidement dans la peau de Leinad. Sur la fin j'aurais bien vu un élement qui apporterai plus de suspense (peut être avoir la phrase de son père en dernier par ex.)" Merci beaucoup ! Je prends bien sûr note de vos remarques !

lundi 27 juillet 2015

Salon de La Fouillade.

Deux jours de salon. Mon premier salon avec mon premier roman. Un très beau moment pour moi. Un sourire d'enfant émerveillé ne m'a pas quitté des deux jours. Avant d'écrire un compte rendu plus détaillé en bas de cet article, je tiens tout d'abord à remercier les lecteurs ! Par ordre d'achat :
Merci à : Clara, Fabienne, Tom, Rémy, Yann, Hubert, La famille C., La famille P., La famille M., Pascal, Konogan, Luc, Nathalie, Corinne, Arthur, Marine, Frédéric, Lucile, Maëliss.
J'espère que vous aimerez Marl le Chevrier et passerez un bon moment en sa compagnie. Un grand merci pour les discussions, les échanges, vos encouragements, vos conseils.

Le bilan.
L'accueil était très chaleureux. Un grand merci aux organisateurs et aux membres du salon, très gentils, très sympathiques et à l'écoute des auteurs et du public. Un clin d'oeil particulier aux jeunes à la motivation et au dynamisme qui font du bien à voir. J'étais placé en "jeunesse", Marl pouvant être lu à partir de 13-14 ans. Mon petit coin de table se situait entre ceux d'Anne Jercilof et Isabelle Meyer. Les deux auteurs-éditeurs ont été d'une très grande aide pour le novice que je suis : de nombreux conseils pour mettre en place le stand. Le public était nombreux, surtout du côté BD mais il n'hésitait pas à venir du côté jeunesse et roman. La disposition du salon était vraiment très bien pensée ! Bravo aux organisateurs. Des boissons étaient distribuées aux auteurs et un repas offert à midi, sans compter le repas du samedi soir.
Pour les ventes, mon éditeur m'avait envoyé 20 exemplaires. 19 ont été vendus. Il a le nez fin !
Des belles rencontres aussi avec des auteurs. Nadia Kourouma : merci pour tes conseils et tes encouragements ! Joel Cimarron : un illustrateur de grand talent. Merci pour la dédicace ! Emma Sha, illustratrice et auteur ; merci pour les conseils et la discussion. Et enfin Marko, côté BD, dont je suis les strips "Vivre avec un auteur" : merci pour la dédicace et le moment de discussion.

Bref, un très bon salon. J'espère pouvoir y retourner en compagnie de l'illustrateur du tome 2, Nikus Tim's, l'année prochaine.
Pas de bémol ? Si ! Un... le gâteau à la broche. Certes bon, mais qui n'arrivait pas à égaler la saveur du gâteau à la broche de la Bigorre natale de mon paternel. Haha...

jeudi 23 juillet 2015

Dédicace au salon de La Fouillade.

Le samedi 25 et le dimanche 26 Juillet 2015, je participe au 18eme Salon de La Fouillade, en Aveyron pour dédicacer Marl le Chevrier.
Pour l'achat d'un exemplaire de Marl, vous recevrez en cadeau un marque-page et un exemplaire de la nouvelle Leinad imprimée pour cette occasion. Une dédicace aussi, bien sûr. N'hésitez pas à venir !

lafouillade

mercredi 15 juillet 2015

Leinad

La nouvelle est disponible !
Vous pouvez la lire en cliquant sur le titre ci-dessous.

Les Chroniques des Territoires : Leinad

Nous vous souhaitons une bonne lecture !

Auteur : Rodrigo Arramon
Illustrateur : Nikus Tim's
Mise en page : rroyzz éditions.

Vous aimez l'univers développé dans la nouvelle ? N'hésitez pas à lire Marl le Chevrier en vente sur le site de l'éditeur.

dimanche 12 juillet 2015

Nouvelle "Leinad" : les trois illustrations

Nikus Tim's a réalisé trois versions de son illustration après la lecture de la nouvelle. Sur les trois, c'est la première qui a été retenue. Voici donc les trois illustrations. Et vous ? Laquelle choisiriez-vous ?

1.


2.


3.

vendredi 10 juillet 2015

Nouvelle : Leinad chez l'éditeur et illustration

La nouvelle "Leinad" est maintenant entre les mains expertes de mon éditeur, rroyzz éditions. Pour vous faire patienter, voici une illustration réalisée par Nikus Tim's.


mercredi 8 juillet 2015

Des nouvelles de la nouvelle gratuite.

Bonjour à tous !
La première nouvelle gratuite au format numérique autour du monde des Territoires est entrée en phase 2. Après le premier jet, mon relecteur officiel, alias Nicodren (il a inspiré le mage Jéh Ano pour ceux qui ont lu Marl), vient de me remettre la relecture de la nouvelle. A moi maintenant de la retravailler, de la repasser à mon autre relecteur orthographe-syntaxe-conjugaison. C'est la phase 2. La phase 3 sera donc la soumission à l'éditeur et la mise en ligne si c'est validé. Nous aurons peut-être un petit croquis sur le héros de la nouvelle par NiTim ? Qui sait ?
Titre de la nouvelle : Leinad.
Nombre de pages word : 9.
Nombre de relectures (et donc de versions) : 4. Il m'en reste encore 3 (dont la phase dite du "gueuloir", à la Flaubert, c'est à dire une lecture à voix haute et forte de la nouvelle afin de tester sa fluidité, sa rapidité dans le rythme).

samedi 4 juillet 2015

mardi 30 juin 2015

Illustration de niTim

niTim vient de terminer la réalisation d'une nouvelle illustration autour des Chroniques des Territoires. Un grand merci à lui !


lundi 29 juin 2015

Travail en cours : une nouvelle gratuite

En parallèle de la série de romans, des nouvelles numériques, gratuites, vont être publiées, afin de faire patienter les lecteurs, et de s'attarder sur des personnages secondaires.
La première des nouvelles est en relecture. Elle présente un personnage inspiré par un lecteur. Elle annonce le prochain travail sur la cartographie du monde des Territoires.
Elle sera disponible sur le site de l'éditeur et ici.
Si vous souhaitez une nouvelle sur un personnage ou un évènement en particulier, n’hésitez pas à le dire !

samedi 27 juin 2015

BDocube: Marl le Chevrier

BDocube: Marl le Chevrier: Aujourd'hui, on vous parle d'un roman de fantaisie : Marl le Chevrier !



Présentation du roman sur le blog BDocube ! Un grand merci à eux !

vendredi 26 juin 2015

Couverture alternative du Tome 1

niTim a travaillé sur une couverture alternative du Tome 1. Il devient officiellement avec l'accord de l'éditeur l'illustrateur des Chroniques des Territoires. Il assurera les couvertures des tomes suivants.


En dédicace

Le dimanche 26 Juillet 2015, je participe au 18eme Salon de La Fouillade, en Aveyron pour dédicacer Marl le Chevrier.


Tome 2 : où en est-on en Avril ?

En ce 22 avril, le premier jet de la partie 1 du manuscrit est achevé. Afin de mieux cadrer la suite j’ai pris deux jours entiers pour réaliser un wiki local (grâce à l’outil Ema Personal Wiki). Les noms des héros du tome 1, Marl le Chevrier, et ceux du tome 2 y sont répertoriés avec pour tous une carte d’identité et une image (dessin ou photographie d’acteur). Il a été aussi nécessaire de refaire totalement la chronologie qui est laissée floue dans le premier tome volontairement. Ici, elle devient primordiale donc précise.
Le récit prend rapidement forme. Je sais exactement où il me mène.
Les questions essentielles qui se posèrent au début de la rédaction de cette suite :
1. Une suite directe ? Ou une suite quelques années plus tard ?
2. Centrer sur un seul personnage ou, comme dans le premier, donner le nom du héros principal au roman mais multiplier les aventures ?
3. Changer le style et le rendre plus lent ? Augmenter les descriptions au détriment de la rapidité du récit ?
J’ai tranché, sans pour autant savoir si c’est le bon ou mauvais choix.
1. La suite se déroulera plusieurs années après les évènements racontés dans Marl, mais pas trop loin non plus afin que des personnages du tome 1 puissent encore apparaître, mais cette fois à la marge du récit.
2. Ror’Hak sera le personnage principal. On suivra son histoire de sa naissance à ses 16 ans. Comme il y a des moments qui ne sont pas intéressants dans sa vie, le récit va tourner aussi autour d’autres personnages de son entourage.
3. Un mélange des deux. Ainsi, par exemple, lors des prises de paroles, seront ajoutés des descriptions des gestes des personnages. Ensuite, le style sera rapide, mais il y a aura des chapitres plus lents qui vont me forcer à mieux poser une temporalité dans le déroulement de l’histoire et à donner plus de corps aux personnages.
Ecrire un deuxième roman est effectivement plus « difficile » que le premier…
Je commence aujourd’hui le premier jet de la deuxième partie.
Si vous avez des questions, des remarques, n’hésitez pas !

Retour de Lecture

Je vous livre ici le retour de Jeb, du forum Mots et Légendes après sa lecture de Marl le Chevrier. Un grand merci à lui d’avoir rédigé ce retour.

« Bon allez, si je ne me lance pas, quelle que soit l’excuse de la charge de travail, je n’écrirai jamais un petit résumé de ce que j’aime dans le livre de l’ami Isangeles. C’est comme l’écriture : quand on n’en vit pas et qu’on a un métier à côté, il faut se forcer à trouver le temps dans des journée surchargées, ou alors on ne finira jamais un chapitre !
Donc, j’ai eu le plaisir de lire Marl le chevrier, et si j’ai eu l’occasion de laisser quelques notes au fil de ma lecture ici même, je voulais quand même prendre le temps de synthétiser un peu tout ça. Je dois par ailleurs préciser que je lis bien moins de fantasy, auquel ce livre se rattache plutôt si on veut classifier, que de fantastique ou de SF (ou de littérature générale), donc il faut prendre mon point de vue avec le recul nécessaire : je suis très loin d’être un spécialiste du genre
Pour autant, j’en ai quand même lu (et vu sur les rayonnages des libraires) suffisamment pour savoir que l’une des caractéristiques éminentes de la fantasy, c’est souvent sa taille. Du Seigneur des anneaux au Trône de fer, il faut 14 tomes pour entrer dans l’histoire, 10 de plus pour se reposer en développant sur la beauté des paysages, et 15 de plus pour finir l’introduction. Après on commence la trilogie. Bon, je chambre, mais faut bien reconnaître que le médiéval fantastique-éclair, c’est comme les gens qui partagent mon affection pour Vampyre Nation. Y en a pas beaucoup… Or, la première caractéristique de Marl, c’est que c’est un roman vif, qui fonce droit au but, qui ne s’embarrasse pas d’interminables mises en place d’atmosphère, d’infinies anecdotes sur l’enfance censées donner de l’épaisseur aux personnages (en vain, à mon avis) ou de descriptions sans fin de banquets et de bains de sang. Le livre nous raconte son histoire, il ne fait pas une conférence.
C’est probablement cet aspect qui partagera le plus les lecteurs, je pense. D’un côté ceux qui exigent qu’une histoire « épique » (comme on dit désormais à tours de bras) prenne tout son temps. Et de l’autre ceux qui, comme moi, bien qu’aimant les gros volumes de 800 pages et après avoir été un peu décontenancés au début, ont accroché à ce rythme trépidant, dévastateur. Le prix à payer, c’est qu’on n’a pas toujours le temps de bien s’imprégner des personnages et qu’il y a un petit risque de se mélanger les pinceaux (d’où ma suggestion à l’auteur, qui y avait apparemment pensé tout seul comme un grand, d’ajouter un index des personnages au prochain tome). En tout cas, une chose est sûre : que vous aimiez ou pas, ce style tout en muscles et sans graisse n’est pas votre fantasy habituelle livrée au kilo. Vous ne vous plaindrez pas de lire la même chose que d’habitude ! Moi, j’ai accroché à ce côté vigoureux.
Un autre aspect que j’ai aimé dans le livre : le détournement des clichés. Oui, il y a des dragons et des morts-vivants, de nobles sacrifices et des trahisons, comme il est de tradition, mais l’ensemble ne me paraît pas du tout téléphoné. A commencer par le héros. Ce preux chevalier est bel et bien un chevalier, et même de haute tradition aristocratique et militaire, mais il est néanmoins chevrier. Littéralement. D’habitude, on est soit Lancelot du Lac, soit Taram, mais les deux en même temps, c’est tout de suite plus intéressant. D’autant qu’une fois qu’on est familiarisé avec l’idée que c’est notre jeune héros, notre Perceval en quête du Graal… On se rend compte qu’il est tout autre chose et que son destin n’est pas celui qu’on attendait ! Visiblement, Rodrigo se moque des développements obligés, il raconte son histoire, et tant pis si ça colle ou pas aux « règles » habituelles. Moi qui déteste les conseils de dramaturgie, les structures en trois actes, les fiches de personnages, tous ces trucs débiles sur power point qui sont censés nous dire à quoi DOIT ressembler un livre, j’ai été ravi de cette originalité.
Enfin, si vous remontez un peu le fil de discussion ici même, vous verrez que j’ai laissé au fur et à mesure de ma lecture des notes sur le vif concernant telle péripétie ou tel personnage. Il y a des vraies trouvailles peuplant le monde de Marl et dont on espère (apparemment, si j’ai bien compris l’auteur, ce sera le cas) qu’elles seront peu à peu développées, dans un autre roman, des nouvelles… des BD ? 
En d’autres termes, si vous acceptez comme moi le parti pris de rapidité dévastatrice de la narration, vous lirez une excellente histoire, originale et échevelée. Si vous aimez les histoires lentes qui commencent par 200 pages sur l’herbe à pipe, ça vous plaira moins. Mais lisez-le quand même : au moins, vous aurez sous les yeux quelque chose qui vous sortira de la routine ronronnante. »

Publication Marl le Chevrier.

Grande nouvelle ! J’ai soumis un manuscrit à un éditeur et il a été accepté. Marl le Chevrier sera donc publié chez RROYZZ éditions (le site ici), soit avant Noël, soit après. Je vous tiens au courant ! J’en profite pour remercier mes trois bêta-lecteurs : Nicolas J. alias Nicodren de chez Chacalprod, Sarah P., et Laetitia S. . Nicodren a été un véritable « script doctor ». Ses remarques, précieuses, ont grandement amélioré le manuscrit de départ. Un grand merci aussi à l’éditeur, pour sa confiance, son enthousiasme et sa grande patience.
Le français n’étant pas ma langue maternelle (l’espagnol), c’est un symbole fort pour moi que d’être publié dans cette langue si belle et qui me paraît toujours aussi indomptable.
Voici une colorisation d’une de mes illustrations réalisée par Grôchat (un grand merci à lui !). On peut y voir le Crâne, un personnage du roman.
98987569_o